Incarner un héros avec un prénom ambigu, habillé d’une jupette et d’une couronne de lauriers, le tout en Grèce, ça vous tente ? Que cet intro part mal avec tout ces stéréotypes. Rassurez vous, il s’agit de la Grèce mythologique, celle des Dieux de l’Olympe, des griffons, des cyclopes, des titans et tout un tas de créatures bizarres, issues soit de l’union de Zeus avec une mortelle, soit de la colère de sa femme Héra sur ces mêmes mortelles. Et dieu sait, sans mauvais jeu de mot, que le père Zeus était un fameux larron. Vous découvrirez les paysages enchanteurs de la Grèce de Dédale, Icare ou encore Socrate. Saviez vous que l’olive était la monnaie en vigueur à l’époque ? Enfin il parait que ça pourrait redevenir le cas vu qu’il y’a plus des masses d’euros en Grèce, mais je m’égare. Le test d’un jeu qui a des faux airs de Zelda 2, des relents de Faxanadu mais au final produit une ambiance et un background unique, propice à l’imagination et à l’aventure. Oui parce que de l’imagination, il va vous en falloir pour imaginer la fin du jeu, tant il est peu probable que vous le finissiez un jour. Bonne vidéo à toutes et à tous !

[Test] The Battle of Olympus (Nes)
10 (100%) 1 vote

Related posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>